« Être utile » aux côtés du Groupe APICIL

En juillet dernier, l’heureux bilan de l’engagement de 12 volontaires avec le Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Lyon – soutenu financièrement par le Groupe APICIL – était dressé et les encouragements pour poursuivre l’action de ces derniers adressés. Au sein de chacun des quatre EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) concernés, les volontaires ont apporté leur créativité et envie d’aider, aboutissant au souvenir de beaux mois partagés.

A l’occasion de cette nouvelle rentrée, le Groupe APICIL renouvelle son soutien pour l’engagement de volontaires en dupliquant les établissements partenaires au sein de la Métropole de Lyon.

Une fois encore, la lutte contre l’isolement des résidents séniors demeure l’impact souhaité. Les animations déployées dans les établissements bénéficient au fil des années d’une réflexion poussée pour s’adapter aux envies des aînés.

Ainsi, au sein des trois nouveaux EHPAD dans lesquels sont engagés 12 volontaires dès novembre et dans un quatrième établissement en janvier, le ludique s’associe au civique. Une ludothèque sera créée au sein de l’EHPAD Les Hibiscus ; tandis que du côté de Colline de La Soie, les volontaires mettront en œuvre, avec la médiathèque, un projet au tour de la mémoire des résidents.

Nathalie Gateau, Directrice RSE et Mécénat Social du Groupe APICIL, confirme l’importance de l’engagement de la jeunesse auprès des séniors.

  • En cette rentrée 2019, pourquoi le Groupe APICIL a-t-il choisi de renouveler son soutien pour l’engagement de volontaires au sein d’EHPAD de la Métropole de Lyon ?

Tout d’abord, (ce renouvellement se justifie par) les excellents résultats constatés lors de la première expérimentation commune et surtout la nécessité prégnante de rompre l’isolement des personnes âgées. Il est par ailleurs indispensable d’entretenir la mixité inter-générations dans une actualité de plus en plus clivante.

  • Qu’apportent les volontaires engagés en Service Civique auprès des séniors d’après vous ? 

C’est une fenêtre sur l’extérieur, la possibilité d’acquérir de nouvelles technologies pour certains, de comprendre l’évolution du monde pour d’autres. C’est aussi une stimulation intéressante qui n’est pas forcement possible avec un membre de la famille.

  • En quoi cette expérience peut-elle faire la différence lors d’une recherche de formation ou d’emploi ?

Je suis particulièrement attentive à toutes ces mentions « périphériques » dans un C.V. car pour moi plus que les diplômes c’est ce savoir être que je recherche. Cela atteste de l’engagement, de la volonté d’aller vers l’autre donc un esprit ouvert et a priori généreux.

La Loire & Unis-Cité : un engagement partagé pour les aînés

Le Département de la Loire soutient Unis-Cité depuis de nombreuses années afin de favoriser l’engagement des jeunes en volontariat de Service Civique, et particulièrement sur l’enjeu de la solidarité intergénérationnelle.

En 2018-2019, le soutien de la Conférence des financeurs de la Loire a permis à 22 volontaires « Intergénéreux » et 12 volontaires « Silver Geek » de vivre 8 mois de Service Civique.

En cette nouvelle rentrée 2019, 58 volontaires Unis-Cité seront mobilisé dans la Loire auprès des séniors.

Visites de convivialité des personnes âgées, accompagnement dans leurs démarches administratives, activités culturelles, ateliers d’initiation au Wii Bowling… les actions menées l’an passé ont touché de nombreuses personnes âgées. De la sonnette des personnes visitées aux tablettes numériques, ces actions mettent en lumière la nécessité de relier les séniors au monde actuel – et virtuel – afin de lutter contre leur isolement.

Les biens nommés « Les Connectés » – une mission testée l’an dernier par des volontaires engagés sur le thème de l’exclusion numérique – reflètent ainsi le besoin d’accompagnement des séniors face à la place désormais généralisée des outils et démarches numériques.

Engagé pour le maintien à l’autonomie, l’inclusion sociale et l’accès aux droits des séniors, le Département de la Loire soutient ainsi l’engagement de volontaires à Roanne et Saint-Etienne.

Ces différentes missions de solidarité intergénérationnelle ont pu être impulsées grâce au soutien de nos partenaires nationaux Malakoff Médéric Humanis (Intergénéreux), Fondation MACIF (nationale et régionale – Silver Geek) et AG2R La Mondiale (Les Connectés).

Témoignage d’Annick Brunel, Vice-présidente chargée de l’autonomie au Département de la Loire

  • Pourquoi la Conférence des financeurs du département de la Loire a-t-elle choisi de soutenir le déploiement de ces programmes d’Unis-Cité ?

La Loire compte 200 000 habitants âgés de plus de 60 ans, et la population de plus de 80 ans devrait doubler d’ici 2040. Face à ce défi, le Département marque sa volonté d’agir en prévention. Chef de file de l’action sociale, il a ainsi choisi en 2019 de faire de l’autonomie une grande cause départementale.

Le diagnostic conduit par le Département dans le cadre de la mise en place de la Conférence des financeurs a confirmé la situation de fragilité des séniors face à l’isolement et à la solitude des personnes âgées. La génération des plus de 75 ans est la plus touchée par la solitude et par la montée de ce phénomène. Ainsi, entre 2010 et 2014, l’isolement des personnes âgées de 75 ans et plus s’est considérablement aggravé passant de 16 à 27 %.

Les causes de cette hausse sont multiples: augmentation des situations de handicap, moindre investissement dans les réseaux associatifs et difficultés accrues à maintenir un réseau amical. Fort de ces constats, la lutte contre l’isolement est un axe prioritaire du programme coordonné de la Conférence des financeurs, ainsi que du Schéma départemental de l’autonomie.

Dans ce contexte, le déploiement des programmes d’Unis-Cité nous a paru répondre aux besoins des séniors ligériens. La majorité des plus de 60 ans est demandeuse de terminaux connectés, qui peuvent faciliter leur quotidien, améliorer leur confort de vie et leur sécurité. L’usage de ces outils reste complexe pour ces populations et le recours aux volontaires complète l’offre de sensibilisation et formation apportée sur le territoire.

  • Qu’apportent les volontaires engagés auprès des séniors ?

La dimension intergénérationnelle de ces programmes est un atout puisque elle répond à un double objectif : la lutte contre l’isolement des aînés, la possibilité pour des jeunes de côtoyer des séniors, de valoriser leurs savoirs et compétences notamment dans le domaine du numérique et, éventuellement, de créer des vocations pour s’engager dans le champ de la gérontologie en tant que professionnels.

Le dynamisme des jeunes est grandement apprécié par les séniors. Ces initiatives permettent la rencontre et l’échange entre deux générations qui ne se croisent plus ou peu. Les témoignages des participants attestent de la richesse des liens créés, de la qualité des interactions et de l’apport mutuel d’un tel projet.

Tournée des Trophées des Séniors

Au sein de la promotion 2018-2019 régionale, 50 volontaires se sont engagés sur le programme « Silver Geek » – soutenu par l’association du même nom et la Fondation Macif – dont les enjeux vous étaient présentés en novembre dernier. Les volontaires ont entrainé des séniors de différentes structures au Wii Bowling en vue du Trophée des séniors, une compétition inter-structures organisée dans les différentes antennes d’Unis-Cité.

Dans leur main une manette et dans leur tête un air chantonné par les volontaires : les séniors participants au Trophée des séniors espéraient « ramener la coupe à la maison » pour emporter avec eux un souvenir symbolique des mois partagés avec les équipes « Silver Geek ». Tour des scores de ce temps fort.

L’équipe pionnière en Isère : le 12 avril dernier, la Maison Cantonale des Personnes Âgées (MCPA) à Meylan, a accueilli un mélange de participants issus de l’EHPAD Les Chantournes et du Foyer de vie Le Planeau, deux structures spécialisées dans l’accueil de personnes en situation de handicap.

« La rencontre des structures était vraiment superbe parce que les personnes des Chantournes et du Planeau donnaient beaucoup d’énergie et transmettaient leur enthousiasme aux personnes de la MCPA, plus fragilisées par l’âge. Chaque équipe est venue avec des supporters, qui brandissaient des pancartes et chantaient pour soutenir leur structure. Mais le plus beau dans tout ça, c’est que les supporters ne manquaient pas non plus d’encourager les équipes adverses ! » témoigne Faustine Denis, coordinatrice de l’équipe « Silver Geek » chez Unis-Cité Isère.

Diplômés d’or, « les résidents des Chantournes sont rentrés enchantés de l’événement » affirme Claire Bourguignon, animatrice socio-éducative.

Mercredi 15 Mai, la tournée des Trophées s’est poursuivie à Valence au Centre Social La Farandole. Trois EHPAD participants (Les Cèdres, L’Olivier et Delessert) ont pris plaisir à jouer, stimulés par l’objectif compétitif pour lequel ils se sont entraînés les 8 mois passés.

« Les animateurs et les résidents sont ravis du projet « Silver Geek », du Trophée et de la rencontre avec les volontaires. Les volontaires ont su maintenir l’envie des participants au fil des mois grâce à leur patience, leur sens de l’écoute, leurs encouragements et le lien de confiance qu’ils ont su créer » témoigne Maëlle Le Penhuizic, coordinatrice de l’équipe « Silver Geek » chez Unis-Cité Drôme-Ardèche.

Les deux gagnants, doyens de la compétition âgés de 95 et 101 ans, ont conclu cette journée avec un sourire triomphant. Un événement capté en vidéo par Le Dauphiné Libéré.

Le lendemain, manettes en main, deux compétitions se sont tenues en simultané dans la région : dans l’Ain et en Savoie.

A Bourg-en-Bresse, au Centre Social Le Plateau, la larme versée par la grande gagnante témoigne de la tendresse développée pour les volontaires et de la tristesse de voir ces instants partagés se clôturer.

A Chambéry, La Dynamo a accueilli un Trophée dynamique capté en vidéo par Savoie News.

« On n’a pas gagné mais c’était super ! », « ils étaient tous trop contents et super motivés, ça faisait plaisir à voir ! » : les mots des séniors stéphanois et des volontaires qui les ont entraînés témoignent du plaisir partagé lors du Trophée le 04 juin dernier.

A l’image des quilles visées, le cœur des participants et des volontaires a été bousculé, comme l’affirme Charlotte Machut, coordinatrice de l’équipe « Silver Geek » chez Unis-Cité Loire : « C’est un très beau temps fort qui donne beaucoup de sens à l’intervention des volontaires dans les résidences tout au long de leur mission. Les larmes d’émotions d’une dame qui remerciait les volontaires pour cette journée valent tous les mots… »

La conclusion de cette compétition s’est tenue à Clermont-Ferrand le lundi 1er juillet au Cinéma Le Rio avec la participation de deux EHPAD (Mon Repos et Les 9 Soleils) et deux Comités de Quartier (Montferrand et Saint-Jacques). L’événement a été immortalisé par une BD croquée en direct par un volontaire et une vidéo pour rejouer la partie à l’infini.

Les Intergénéreux lyonnais ont dressé un bilan complet

Le 18 juin 2019 à l’Hôtel de Ville de Lyon, les volontaires « Intergénéreux » d’Unis-Cité Rhône ont présenté leur bilan en présence de Madame Françoise Rivoire, élue aux liens intergénérationnels et personnes âgées au sein de la Ville de Lyon, et de Monsieur Abdelkader Larbi, Directeur du CCAS de Lyon. Une année à fort impact, tant pour les bénéficiaires que pour les volontaires.

Durant les 8 derniers mois, 18 volontaires « Intergénéreux » – un projet mis en place grâce au soutien d’Apicil et de la Conférence des Financeurs de la Métropole de Lyon – ont été engagés dans des résidences collectives (séniors et autonomie séniors) du Centre Communal Action Sociale (CCAS) de Lyon où de nombreuses actions se sont déroulées et ont suscité de belles émotions.

En parallèle, 14 volontaires accompagnés par La Ligue de l’Enseignement – Fédération des Œuvres laïques du Rhône étaient intégrés dans des résidences complémentaires.

La commune mission des volontaires d’Unis-Cité et de La Ligue de l’Enseignement consistait à s’immerger dans le quotidien des résidences pour y impulser du lien intergénérationnel et contribuer ainsi au bien-être des résidents, certains souffrant d’isolement.

En complément d’animations collectives créatives, sportives, festives et culturelles, les volontaires ont réalisé en binômes des visites de convivialité au domicile de personnes âgées isolées à proximité des résidences.

Les « Intergénéreux » ont par ailleurs tissé un projet fil rouge dans chaque établissement suite à un constat adapté aux souhaits des résidents.

Ainsi, à l’EHPAD Marius Bertrand, un guide touristique de la ville de Lyon basé sur les souvenirs des résidents a été créé, générant ainsi des visites de lieux chers aux participants ainsi que de nombreuses activités (ateliers créatifs, cuisine, visites virtuelles…).

Du côté de l’EHPAD Étoile du jour, quatre sorties sur le thème des sens et des animaux ont été organisées par les volontaires (aquarium, musée du chocolat, ferme pédagogique, parc aux oiseaux).

Pour les résidents de l’EHPAD Les balcons de l’Île Barbe, la destination visée par les volontaires a entrainé une sortie hors stratosphère : à l’occasion du 50ème anniversaire du premier homme sur la Lune, les volontaires ont sollicité la mémoire et les souvenirs des résidents face à cet événement.

Enfin, son nom prêtant à la compétition, l’EHPAD La Villette d’Or a vécu ses « Olympiades » : une journée festive et sportive pour apporter motricité et gaieté aux résidents participants.

Les « Intergénéreux » : des instants qui rendent heureux en Haute-Savoie

Depuis octobre 2018, le Département de la Haute-Savoie, via la Conférence des Financeurs de la prévention de la perte d’autonomie, permet à Unis-Cité de mobiliser des volontaires en service civique pour favoriser le bien-vivre et le maintien de l’autonomie des personnes âgées du territoire.

Madame Josiane LEI,  Vice-présidente du Conseil départemental en charge de l’Enfance, la Famille, le Grand Age et le Handicap, revient sur cet engagement.

  • Pourquoi la Conférence des Financeurs du département de la Haute Savoie a-t-elle choisi de soutenir le déploiement de ces actions d’Unis-Cité ?

Le Département, via la Conférence des Financeurs et ses membres, a à cœur de lutter contre l’isolement des personnes âgées, qui est un des premiers facteurs de la perte d’autonomie des séniors.

En effet, la lutte contre l’isolement est un axe prioritaire du programme coordonné de la Conférence des financeurs, ainsi que du Schéma départemental de l’autonomie puisque une personne âgée de 80 ans et plus sur deux vit seule, sur un territoire pourtant habitué, culturellement, à une certaine solidarité.

De plus, la dimension intergénérationnelle de ce programme est particulièrement intéressante puisqu’elle permet une approche dynamique de la lutte contre l’isolement, tout en permettant à des jeunes de découvrir le monde de la gérontologie et, éventuellement, de créer des vocations, dans un milieu où le personnel vient à manquer et où la question des ressources humaines est épineuse.

  • Qu’apportent les volontaires en service civique aux seniors d’après vous ?

Outre le fait d’apporter leur présence et leur écoute aux personnes souffrant d’isolement, les volontaires apportent leur jeunesse et la fraîcheur qui l’accompagne.

La régularité des visites et le fait que chaque personne accompagnée soit visitée par le même binôme à chaque fois permet aux personnes de se constituer un point de repère et de faire de ce point de repère une habitude et enfin, un rendez-vous attendu.

Enfin, je pense que le lien qui se crée entre les personnes âgées et les volontaires est bénéfique dans les deux sens et profite aussi bien à la personne âgée qui sort peu à peu de son isolement et retrouve l’envie de sortir de chez elle ou de côtoyer du monde ; qu’au volontaire qui ressort enrichi, humainement et professionnellement, d’une telle expérience.

  • De quelle façon le département contribue-t-il à la mise en œuvre du projet ?

Les élus du Département suivent avec attention toutes les actions déployées par la Conférence des Financeurs, et particulièrement le programme des « Intergénéreux » d’Unis Cité.

L’alliance de deux générations au service d’un but commun, qu’est le maintien du lien social, suscite naturellement la curiosité et la bienveillance de tout un chacun. 

Par ailleurs, les équipes du Département suivent également de près le programme, en participant aux points d’étape et de bilan proposés par Unis Cité et en étant régulièrement en lien avec l’association et l’équipe locale, prêts à apporter leur appui, répondre aux sollicitations et faire le lien avec les acteurs locaux.

Enfin, le professionnalisme de l’équipe d’Unis-Cité a été particulièrement apprécié tout comme leur volonté de comprendre les problématiques du territoire et le contexte départemental. Cette démarche a été un véritable gage de réussite.

Les volontaires ont franchi de nombreux paliers à la rencontre de séniors auxquels ils se sont liés : 20 personnes bénéficiaires pour 214 visites entre novembre 2018 et juin 2019.

A l’occasion d’une visite hebdomadaire, Mathilde, volontaire « Intergénéreux » , a interrogé Madame Cussac sur ces instants partagés.

  • Pourquoi avez-vous accepté de recevoir des visites ?

Madame Cussac : « Pour avoir une présence. Je me plains tout le temps, alors c’est pas très gai pour les jeunes évidemment, mais ça fait plaisir d’avoir quelqu’un…! ».

  • Que vous apportent ces visites hebdomadaires ?

Madame Cussac : « Une présence de deux personnes qui sont sympathiques et qui donnent de leur temps (…). Je trouve que c’est formidable que des jeunes comme ça donnent de leur temps plutôt que de s’intéresser à être toujours sur leur tablette. C’est une chose intéressante sur le plan social ».

Sur le plan social justement, l’équipe de volontaires composée de Tania, Chloé, Sacha et Mathilde, confirme les bénéfices apportés par cet engagement :

« Le Service Civique est une aventure enrichissante qui permet de retrouver des valeurs parfois oubliées et de partager des moments magiques avec les personnes rencontrées. » Tania

« Le Service civique m’a permis de me sentir utile, de développer mon autonomie et ma prise d’initiative. » Mathilde

Chloé est toujours surprise par la gratitude exprimée par les personnes visitées : « Un jour, j’ai simplement fermé sa fenêtre et elle m’a fait un câlin ».

Pour Sacha, « Le Service Civique est une expérience intéressante qui m’a permis de mieux connaitre les personnes âgées. » Passionné de musique, il a eu l’occasion de faire écouter un de ses groupes préférés « The Clash » à une dame visitée. Loin du clash des générations, celle-ci lui a fait découvrir en retour des artistes sur trente-trois tours.