« Les Complices » engagés avec AG2R LA MONDIALE

Avec AG2R LA MONDIALE et le nouveau programme « Les Complices », Unis-Cité développe le Service Civique dans les EHPAD de la région, au bénéfice des résidents isolés.

Depuis le mois d’octobre, Unis-Cité intervient auprès de 12 Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) de la région avec deux objectifs spécifiques :

  • Mobiliser des volontaires en Service Civique pour proposer un accompagnement individuel aux résidents en situation d’isolement,
  • Et accompagner progressivement les EHPAD dans la prise en main du dispositif du Service Civique pour favoriser une implantation durable de cette solution dans les structures.

Un socle commun face à un enjeu de société

De nombreuses personnes âgées en EHPAD ne reçoivent que peu de visites de proches. Dans le même temps les professionnels des EHPAD ne peuvent accorder qu’un temps limité à chaque résident.

C’est sur ce besoin d’écoute individuelle des résidents que les volontaires en Service Civique interviennent, en complémentarité avec les animations collectives proposées par les animateurs des établissements par ailleurs. Ils assurent des visites en chambre, des activités selon les envies de chaque résident (jeux, discussions, partage de connaissance et de vécu), des balades accompagnées et un soutien pour des activités personnelles à l’extérieur. Ils tissent du lien avec ces résidents, générant ainsi une rencontre entre générations qui régénère le quotidien de ces aînés isolés.

Les établissements partenaires – dans l’Ain, le Cantal, la Loire, l’Ardèche, la Haute-Savoie et l’Isère – s’engagent dans une démarche visant à implanter le Service Civique durablement dans leur structure avec l’aide d’Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes, explique Stéphanie Weydenmeyer, coordinatrice du projet dans le Cantal. Le soutien d’AG2R LA MONDIALE, sur deux années pour chaque EHPAD avec un montant dégressif, favorise ce passage en douceur vers une semi-autonomie ou autonomie complète des EHPAD dans l’accueil de volontaires en Service Civique.

L’objectif est ainsi de favoriser durablement le bien-vivre des personnes âgées résidant en EHPAD par la présence de volontaires « complices » à leurs côtés.

Des particularités selon les établissements impliqués
Les souriants volontaires engagés dans deux EHPAD du CIAS d’Annemasse-Agglo

Suite à un premier temps de familiarisation avec la structure et les résidents, la découverte mutuelle et l’instauration d’un lien de confiance, les volontaires engagés prennent aussi part à certains projets spécifiques des établissements et proposent des idées neuves.

Dans le Cantal, au sein de l’EHPAD Louis Taurant à Aurillac, les volontaires accompagnent les résidents à des sorties au restaurant. En Ardèche, dans l’enceinte de l’EHPAD Yves Perrin à Chomérac, les volontaires amènent les résidents à participer aux activités de gym douce, récits de vie et cuisine thérapeutique.

En Haute-Savoie, au sein de l’EHPAD Les Gentianes, dépendant du Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS) d’Annemasse-Agglo, les volontaires participent à la médiation animale exercée auprès des résidents hébergés.

D’essentiels liens individuels tissés au fil des jours, pour un ancrage durable des volontaires en Service Civique, motivés pour connecter les âges.

Une collection de missions pour la Métropole de Lyon

Depuis septembre dernier et jusqu’au cœur de l’été, 10 volontaires sont immergés en binôme dans 5 sites différents de la Métropole de Lyon avec le Relais opéré par Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes.

Impulser davantage de solidarité et de liens entre les âges demeure un enjeu partagé par de nombreux acteurs. Une mission à laquelle participent ainsi des volontaires au sein de différentes Maisons de la Métropole :

  • A Givors, Irigny, Oullins, Saint-Genis-Laval, deux volontaires facilitent l’accès aux outils numériques pour les personnes en situation de précarité, les personnes âgées et les jeunes afin que ceux-ci intègrent une autonomie dans leur relation aux services publics.
  • A Sainte-Foy-lès-Lyon, le binôme en mission lutte contre le décrochage scolaire entre la primaire et le collège en participant à une action de prévention à destination des parents.
  • A Rillieux-la-Pape, Caluire-et-Cuire et Neuville-sur-Saône, deux volontaires interviennent face à l’isolement des personnes âgées en développant un réseau de bénévoles réalisant des visites de convivialité.

La préservation de l’environnement bénéficie également de l’engagement d’un binôme de volontaires au sein de l’Hôtel de la Métropole. Leur mission consiste à sensibiliser les agents de la Métropole au rôle de tout citoyen : l’adoption d’éco-gestes – permettant de limiter leur consommation énergétique – au bureau et au-delà.

La culture est également le terreau d’une mission dédiée au sein de Lugdunum-Musée et Théâtres Romains. Adrien & Florian nous expliquent leur mission d’accueil et médiation pour renforcer l’accessibilité du musée auprès de tous les visiteurs :

« Nous exerçons le rôle de passeurs de l’histoire antique de Lyon auprès de visiteurs de tout âges, jeunes scolaires ou touristes du monde entier. Nous espérons les intéresser à la riche histoire de notre ville et leur donner envie d’en apprendre plus. Nous aidons à rendre la visite du musée chaleureuse et vivante pour tous les visiteurs.« 

Adrien & Florian en Service Civique dans un cadre antique

Corinne Dumont, Responsable de l’accueil au Musée, explique que « l’intégration du binôme de volontaires a enrichi l’accueil des visiteurs en apportant de la fluidité et une meilleure qualité » notamment pour l’accueil des publics « empêchés » (visiteurs malvoyants par exemple). Tutrice des volontaires, elle affirme ainsi : « L’accueil de volontaires en Service Civique correspond, pour moi, à un engagement afin de leur offrir une expérience à la fois professionnelle et de vie, les accompagner dans leur parcours et leur permettre de rebondir après leur mission. »

Une évolution professionnelle et personnelle confirmée par Adrien pour qui cette mission lui « permet de pratiquer (son) expression orale et sa capacité d’organisation. » « Humainement, cette mission me fait découvrir des collègues au parcours de vie extrêmement variés, parfois tumultueux, toujours fascinants » ajoute Adrien.
Pour Florian, une progression en anglais et une timidité diminuée sont les principales évolutions liées à cette mission. Des répercussions humaines qu’il affirme « bien utiles en dehors du musée !« 

Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes remercie la Métropole de Lyon pour l’opportunité donnée aux jeunes de s’engager à ses côtés et la confiance accordée à notre expertise pour les accompagner.

Sur la piste du numérique avec Silver Geek

En partenariat avec l’association Silver Geek, avec le soutien de la Fondation Macif Nationale et la Fondation Macif Auvergne Rhône Alpes, l’association Unis-Cité Auvergne Rhône Alpes déploie cette année le programme Silver Geek sur le territoire.

Au sein de la promotion 2018-2019, 50 volontaires en engagement de service civique vont mettre en place des animations numériques ludiques auprès de résidents d’EHPAD et autres seniors tout au long de l’année scolaire. Au moins 35 structures accueilleront ces animations dans 7 départements : Savoie, Isère, Ain, Loire, Drôme, Puy de Dôme et Allier.

Concrètement les jeunes volontaires vont, par équipes de 2 à 4 jeunes, proposer chaque semaine aux seniors des jeux sportifs sur Wii (bowling, escrime, tennis…) et des activités sur tablette : des jeux de mémoire et la découverte de fonctions diverses selon les envies des seniors – skype et envoi d’e-mails, lecture de clips musicaux en ligne, recherche de photos d’archives…- ; au printemps une compétition de Wii bowling inter-structures sera organisée dans chaque département dans une ambiance festive pour valoriser les progrès des seniors et créer une émulation autour des animations.
 

Initiation à la tablette numérique avec Unis-Cité. Source : Groupe Macif.

Silver Geek est une dynamique multi-partenariale déployée à l’échelle nationale – en Auvergne Rhône Alpes, en Normandie, en Centre Val de Loire, en Bretagne, en Pays de la Loire et en Nouvelle Aquitaine où le projet est né en 2014 – www.silver-geek.org – et qui vise 3 objectifs :

  • Favoriser le bien-vieillir, le bien-être et le maintien de l’autonomie physique et psychique à travers une utilisation ludique des outils numériques
  • Donner la possibilité aux personnes de se familiariser avec le numérique
  • Permettre de bénéficier d’une ouverture sur l’extérieur et de rompre leur isolement

Il s’agit également de mobiliser localement tous ceux qui le souhaitent (associations, collectivités, établissements pour personnes âgées, entreprises) pour inventer ensemble des solutions concrètes et originales au service du territoire.

Découverte du Wii Bowling avec Unis-Cité. Source : Groupe Macif

Interview de Lynda Bensella, Déléguée Macif et Animatrice Commission Fondation Macif Auvergne Rhône Alpes qui soutient fortement le projet : qu’est ce qui a convaincu les élus de la Fondation Macif Auvergne Rhône Alpes de soutenir ce projet ?

« Nous avons fait le choix de soutenir ce projet pour sa capacité à éviter l’isolement en créant un lien intergénérationnel. L’ambition d’Unis-Cité qui rend possible concrètement la solidarité numérique des jeunes en direction des personnes âgées nous semble une expérience à encourager.  Nous avons été séduits parle caractère ludique de l’initiative qui offre à la fois une expérience de citoyenneté pour les plus jeunes et qui favorise la participation active des personnes en EHPAD. L’implication d’Unis Cité est pour nous un gage de qualité : l’association est un partenaire historique de la Fondation MACIF. Nos coopérations sont multiples et leur apport précieux notamment sur les enjeux liés aux nouvelles générations. »

A Saint-Étienne, les «Voy’Âgeurs» cheminent

D’une initiative locale ancrée depuis deux années à Saint-Étienne a émergé pour cette nouvelle rentrée, un programme national porté par Malakoff Médéric, partenaire historiquement engagé depuis dix années aux côtés d’Unis-Cité pour la solidarité intergénérationnelle.

Au point de départ, en 2016, une équipe de quatre volontaires engagés dans la Loire mène le projet « Rando Séniors » avec le soutien collectif d’acteurs stéphanois dont l’association Séniors Autonomie. En parallèle, du côté du Parc de la Chartreuse, un projet de randonnées intergénérationnelles est également guidé par des volontaires d’Unis-Cité Isère.

Le collectif de partenaires mobilisés autour du projet « Rando Séniors » avec Unis-Cité Loire

Durant leur engagement, les volontaires « Rando séniors » ont aménagé des circuits de déambulation accessibles au départ de la résidence mutualiste du quartier de Bellevue et de l’EHPAD Lamartine à Saint-Étienne. Cette expérience a permis d’élaborer une démarche similaire dans d’autres sites.

Les volontaires « Rando Séniors » accompagnés de résidents –
Unis-Cité Loire

A l’arrivée de cette nouvelle rentrée 2018, la route s’est élargie pour dessiner un parcours national englobant 12 villes au sein desquelles 100 volontaires – dont 8 à Saint-Étienne – allient mobilité et solidarité. Malakoff Médéric et Unis-Cité font ainsi le pas vers une nouvelle mission de Service Civique mobilisant des « Voy’Âgeurs » volontaires.

Dans une démarche d’accompagnement à la mobilité des séniors, les « Voy’Âgeurs » stimulent individuellement et collectivement les résidents. Afin de les relier à l’extérieur, les parcours de déambulation sont construits grâce une réflexion nourrie par l’expertise de divers acteurs et s’accompagnent d’un réseau local d’entraide.

Dès novembre et ce pour 8 mois, deux équipes de « Voy’Âgeurs » stéphanois sont accueillies respectivement au sein de l’EHPAD La Sarrazinère et de l’AIMV. Ces dernières vont inaugurer des nouveaux parcours de déambulation et investir également des routes virtuelles ; une plateforme numérique créée par des étudiants de l’École des Mines de Saint-Étienne sera ainsi investie afin d’impulser un réseau de bénévoles.

Les 19 et 20 novembre, les Voy’Âgeurs participeront également au Défi Autonomie, occasion majeure de valoriser leur projet à l’image – animée – de l’édition passée.

Découvrez le défi de cette nouvelle année dans les mots de Alain Poulet, Secrétaire général de Séniors Autonomie :

A 20 ans, Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes en pleine croissance

Cette nouvelle – 20ème ! – rentrée d’Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes rime avec un engagement croissant de volontaires sur des nouveaux territoires.

L’étape du 500ème volontaire est dépassée à Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes !

Leurs missions ? Des projets renouvelés (tels que Cinéma & Citoyenneté, Re’Pairs Santé, Volontaires de la Transition Énergétique, Rêve & Réalise…) mais aussi de belles nouveautés axées sur les enjeux sociaux primordiaux que sont l’accès au numérique et le respect de la biodiversité. Voici quelques-uns des défis qu’Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes s’apprête à relever durant les 8 prochains mois.

Le défi des nouveaux territoires

Les nouveaux contours de la région Auvergne-Rhône-Alpes permettent à Unis-Cité de se développer davantage sur ce nouvel espace jour après jour.

  • Du côté de Clermont-Ferrand, au sein de l’antenne récemment inaugurée, les volontaires s’affairent sur une palette de projets, colorée par quelques nouveautés. Une équipe de volontaires a ainsi signé pour la mission Check’énergie co-construite avec EDF.
Les volontaires Check' Energie engagés en Auvergne.
L’équipe de volontaires Check’ Energie engagée en Auvergne !
  • Unis-Cité mobilisée dans l’Allier : un palier franchi notamment grâce un groupement de partenaires unis autour de la solidarité intergénérationnelle. Tel est le projet du Groupement de Coopération Social et Médico-Social Sud-Allier pour la Gestion des Etablissements et Services Spécialisés (GCSMS SAGESS) vitaminé par la jeunesse d’Unis-Cité pour réduire l’isolement des aînés.
  • Dans le Cantal, en partenariat avec le Ministère de la Culture, Unis-Cité s’empare d’un enjeu primordial : l’éducation aux médias. Dès janvier 2019, une équipe de volontaires s’engage au sein de bibliothèques en qualité de médiateur à l’information et au numérique. Les volontaires auront pour mission de développer la vigilance face aux « fake news », mais aussi d’attirer le public dans ces lieux culturels.
  • Autre département dopé par l’engagement d’Unis-Cité : la Haute-Savoie. Grâce au soutien de la Conférence des Financeurs, de la Ville d’Annecy et d’une dynamique multi-partenariale, une équipe de volontaires Intergénéreux engagés contre l’isolement des personnes âgées y sera déployée pour la première fois.
Carte des implantations d'Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes à la rentrée 2018.
Les antennes d’Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes en cette rentrée 2018.

Le défi des nouvelles thématiques de missions

Deux grandes nouvelles thématiques seront développées cette année : le numérique et la biodiversité.

Volontaires en Service Civique face à l’ère du numérique : A l’occasion de cette vingtième rentrée, différents projets sont connectés par la nécessité de relier l’ensemble des publics au numérique.

  • Avec le soutien d’AG2R La Mondiale, Les Connectés sont mobilisés sur le sujet de l’inclusion numérique. A l’ère digitale,cette sensibilisation est primordiale pour l’accès aux droits de publics en difficultés face à certaines démarches dématérialisées ; les volontaires accompagneront notamment le public sénior.
  • Les séniors seront également la cible du projet  Silver Geek, porté pour la première fois dans 6 des 7 antennes de la région avec le soutien de La Fondation Macif. Basée sur le numérique, dans un versant ludique, cette mission vise le bien-être physique et moral des séniors par l’inclusion numérique et sociale. Plus d’informations sur ce projet à découvrir sur cet article.
Une volontaire Silver Geek engagée avec Unis-Cité. Source : La Fondation Macif.
  • D’une génération à l’autre, Les Ambassadeurs du Numérique éclairé accompagnent les enfants de 7 à 12 ans vers l’intégration du codage numérique. Une initiative portée par Microsoft France qui apporte une compétence clé : l’ouverture à l’Intelligence Artificielle et aux métiers liés.

Se connecter et se reconnecter à la terre : tel est le terrain privilégié des Ecovolonterre qui participent à des chantiers nature pour protéger notre Terre. La connexion au numérique demeure centrale : pour attirer toujours plus de bénévoles sur les chantiers nature, les volontaires s’appuient sur la plate-forme J’agis pour la Nature, créée par La Fondation pour la Nature et l’Homme, co-constructeur de ce projet pour une biodiversité préservée.


Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes remercie les précieux partenaires impliqués qui permettent chaque année à davantage de volontaires de s’engager en Service Civique pour « être utile aux autres autant qu’à soi ».