Les Support’Air ligués à la Métropole aidante

Les « Support’Air » répondent à l’appel criant des aidants en s’engageant à leurs côtés ainsi qu’à ceux de leurs aidés. Une mission financée par Malakoff Médéric Humanis, partenaire majeur d’Unis-Cité.

L’implication d’Unis-Cité et de Malakoff Médéric Humanis  sur ce sujet s’éclaire par un bref retour en arrière. Initié dans les Hauts de France où des volontaires Unis-Cité aidaient des familles avec des enfants en situation de handicap, le programme « Famille en Harmonie » permettait, l’engagement de volontaires aux côtés d’aidants et d’aidés. En 2018, Humanis a souhaité accentuer son engagement sur l’aidance, sollicitant ainsi Unis-Cité pour penser un programme de Service Civique dédié.

Ainsi, « Les Support’Air, des jeunes auprès des aidants et de leurs aidés » sont lancés en 2019, en parallèle de la fusion entre les deux groupes Malakoff Médéric et Humanis. A Lyon, la première rentrée des 16 « Support’Air » est programmée ce 05 novembre.

En binôme, les volontaires partagent des temps de loisirs à domicile, de partage et de convivialité, avec les aidants et les aidés. Ils se mobilisent deux jours par semaine sur des actions collectives, en établissement ou au sein d’associations et s’intègrent ainsi dans un réseau de professionnels notamment regroupé sur le site Métropole Aidante, lancé cette année par la Métropole de Lyon en parallèle d’un lieu d’accueil – ouvert dès décembre 2019.

Des solutions existent pour que le quotidien des aidants ne soit pas intégralement consacré à leur(s) proche(s) aidé(s) et que ces derniers retrouvent du temps pour euxCes solutions sont parfois méconnues ou difficiles à mettre en place ; ainsi Métropole aidante ambitionne de regrouper les acteurs mobilisés aux côtés des aidants.

En France, près d’une personne sur cinq est aidant(e). Soit 8,3 millions d’aidants qui accompagnent dans leur vie quotidienne un proche en situation de vulnérabilité ou de dépendance (personnes âgées, en situation de handicap, atteintes de maladies lourdes…).

165 000 aidants sont répertoriés sur le territoire de la Métropole de Lyon.

« Famille en Harmonie » : répit & compagnie

« Famille en Harmonie » (FEH) est un programme de visites de convivialité hebdomadaires à domicile, réalisées par des binômes de volontaires auprès de personnes en situation de handicap.

Présentation multi-voix, de la Drôme à la Savoie

« Notre mission consiste à lutter contre l’isolement des personnes en situation de handicap et à soulager les aidants. Nous organisons des temps collectifs, des sorties ludiques et culturelles tout en développant un lien de confiance. Les visites durent deux heures et sont préparées en avance. » Léa, volontaire en Savoie

« Nous nous adaptons aux handicaps des enfants ou adultes rencontrés, mais également à leurs souhaits ou envies d’activités. » Agathe, volontaire dans la Drôme

« Être volontaire pour le projet Famille en Harmonie, c’est avant tout, accepter les différences et transmettre un message de tolérance au grand public. »

– Louna, volontaire dans la Drôme

Des partenaires experts impliqués dans divers départements

Des soutiens nationaux (CNSA, Humanis, Fondation Macif, Fondation SNCF) et locaux, tel que celui de la Fondation Mérigot (détaillé en vidéo) en Isère, permettent aux volontaires de déployer leur mission et de bénéficier de formations.

L’Association des Paralysés de France (APF) France Handicap est partenaire du programme Famille en Harmonie dans l’Ain, la Drôme et la Savoie. Un partenariat qui permet aux volontaires d’être en lien avec les adhérents de l’association et de prendre part à des temps de sensibilisation dans des écoles ou auprès du grand public.

Le sport occupe aussi une place d’importance pour porter le message de pratiques à adapter. Aux côtés du Comité Sport adapté de la Drôme, les volontaires participent à des événements sportifs tels que le Championnat Zone Alpes Pétanque et celui de Cross Sport Adapté.

D’autres partenaires tels que l’Association des Pupilles de l’Enseignement Public Sud Rhône-Alpes (PEP SRA) dans la Drôme, l’association Autisme Rhône Lyon Métropole, l’Association départementale de parents et amis de personnes handicapées mentales (ADAPEI) dans la Loire et la Plateforme Autisme Multiservices (PAM 73) en Savoie, forment et accompagnent les volontaires vers des enfants en situation d’autisme.

Marielle Bertin, éducatrice spécialisée à la PAM 73, explique ainsi son engagement pour l’accompagnement de volontaires : « Par leur jeunesse et le fait qu’ils ne soient pas éducateurs, cela nous permet de proposer du répit aux familles sous une autre forme. Un éducateur va avoir une position pédagogique alors que les volontaires peuvent jouer avec l’enfant, proposer des activités plus ludiques.« 

Des volontaires grandis & des bénéficiaires ravis

Engagée dans la Drôme, Agathe rend notamment visite chaque semaine à un jeune homme de 25 ans. Elle nous livre son témoignage :

« Je prends plaisir chaque semaine à lui rendre visite et à lui proposer des animations diverses. Nous sommes toujours très attendus. Je trouve ça magique qu’une toute petite animation puisse prendre une grande proportion et égayer toute une journée. Je me sens utile suite à ça, un sentiment de bonheur… cela n’a pas de prix.« 

« Grâce à toutes ces expériences que j’ai vécues depuis le mois d’octobre et que je vais continuer à vivre pendant 5 mois, j’ai pu me découvrir de nouvelles qualités humaines. C’est une expérience qu’on ne vit qu’une fois et qui permet d’être surpris, que ce soit par sa propre personne ou par le monde qui nous entoure.« 

La recette du bonheur de Samir & Agathe

Louna, également dans la Drôme, affirme acquérir des compétences humaines : « la tolérance principalement mais aussi la compassion, l’écoute et l’ouverture d’esprit. Nous créons avant tout des rapports humains très forts, des liens de confiance solides et une relation d’égal à égal. »

« Pendant mon service civique, ce que je développe le plus, c’est ma maturité et mon humanisme, mais aussi le sens de l’organisation et du travail dans un milieu qui demande beaucoup d’adaptation. Cette mission me fait grandir. » Oscar, volontaire en Isère

Léa, Océane & Mauranne, en Savoie, évoquent le « sourire » des enfants « toujours contents » de les voir. Des « jolis moments » captés par quelques photographies qui respirent le répit.

Les volontaires de l’Ain à l’Association des Paralysés de France

Afin de sensibiliser ses volontaires en service civique aux enjeux du handicap et du vivre ensemble, l’antenne de l’Ain d’Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes a souhaité organiser un vrai temps de rencontres, d’échanges et même de jeux avec l’Association des Paralysés de France (APF).

Le 29 novembre dernier, les volontaires d’Unis-Cité Ain et les bénévoles du groupe « Action Jeune » de l’APF se sont donc retrouvés pour une après-midi conviviale. Après la rencontre et l’écoute de témoignages à la délégation de l’APF de Bourg-en-Bresse, les volontaires ont pu expérimenter la pratique du fauteuil lors d’une balade au cœur de la ville.

Cette après-midi chargée en émotions s’est terminée autour d’une session jeux au bar de la Tannerie. Tout un programme qui a ravi les jeunes (comme les salariés d’Unis-Cité) !

Volontaires d'Unis-Cité et membre de l'APF posent devant la Tannerie de Bourg-en-Bresse
Volontaires d’Unis-Cité et membres de l’APF posent devant la Tannerie de Bourg-en-Bresse. ©Unis-Cité 2016

La radio NRJ de Bourg-en-Bresse était présente pour recueillir leurs impressions ; retrouvez ci-dessous les deux podcasts de l’émission diffusée à l’antenne le 5 décembre ! (©NRJ 2016)