Formations Civiques & Citoyennes : un calendrier bien engagé

« Être utile aux autres autant qu’à soi », une devise visée chaque année par Unis-Cité afin que les volontaires engagés s’enrichissent au fil de leur mission.

Les Formations Civiques et Citoyennes permettent aux volontaires de s’exprimer et d’échanger sur des sujets de société.

 

En 2018, 480 volontaires engagés dans des structures extérieures à Unis-Cité ont bénéficié de Formations Civiques et Citoyennes animées par les professionnels d’Unis-Cité.

En cette nouvelle rentrée, notre nouveau catalogue de formations 2019-2020, comprenant notamment le calendrier, est conConsultable à l’adresse suivante.

Un quatrième module intitulé « Climat, ressources et biodiversité », proposé uniquement à Lyon cette année, complète une offre de formations très riche :

  • Module 1 : Développer une citoyenneté active
  • Module 2 : Favoriser le mieux vivre ensemble
  • Module 3 : Valoriser son parcours d’engagement
  • Module 4 : Climat, ressources et biodiversité : mesurer l’urgence, agir individuellement et collectivement (uniquement à Lyon).

A noter : les inscriptions aux sessions de formation se réalisent en ligne sur le site dédié https://formation.uniscite.fr

KIOSC, à la une !

Dans l’actualité de notre activité : l’ouverture de trois KIOSC dans la région (Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon) ! On se presse de vous expliquer…

L’ouverture de ces KIOSC intervient suite la sélection du projet d’Unis-Cité – aux côtés d’autres projets associatifs au service des quartiers prioritaires – au « Tremplin Asso », lancé par le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET).

Qu’est-ce qu’un KIOSC ?

Un Kiosque d’Information et d’Orientation pour le Service Civique (KIOSC) vise à sensibiliser au service civique les jeunes habitants des quartiers prioritaires, tout en aidant parallèlement les associations de ces quartiers à se saisir du dispositif service civique .

Menée depuis 2016 dans le département de l’Hérault, une expérimentation d’Unis Cité a permis de faire passer de 13,4% à 24,4% le taux de jeunes de quartiers politique de la ville (QPV) engagés en Service Civique.

Pourquoi KIOSC ?

La part des jeunes inactifs/très peu diplômés reste très faible parmi les volontaires engagés en Service Civique (6% en 2017). Or, les quartiers prioritaires en concentrent une forte proportion (50% des jeunes sans diplôme y sont inactifs, contre 34% ailleurs). Ainsi, les jeunes de ces quartiers ignorent l’existence du Service Civique ou pensent que cette expérience ne leur est pas accessible.

Pourtant, l’engagement en Service Civique facilite l’insertion (82% des anciens volontaires d’Unis-Cité rebondissent positivement dans les 6 mois qui suivent leur mission). 

L’objectif des 23 KIOSC nationaux déployés d’ici 2020 est de permettre à 6 000 jeunes de s’engager en service civique, et d’aider 1 600 associations des quartiers politique de la ville à s’emparer de cet instrument.

Volont’R : du nouveau dans l’R

Le programme « Volont’R » vise à favoriser l’intégration culturelle et socioprofessionnelle des jeunes réfugiés de 18 à 25 ans via un engagement en Service Civique. Un « R » qui sonne comme « réfugié et protection subsidiaire » : deux statuts avec lesquels les jeunes concernés peuvent s’engager.

Unis-Cité expérimente depuis 3 ans l’accueil en Service Civique de jeunes sous protection internationale, et a été sélectionné par la Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés (DiAir) pour accueillir à l’échelle nationale 290 jeunes bénéficiaires de cette protection.

Cet engagement en Service Civique permet d’apporter une ressource aux jeunes réfugiés tout en participant à leur intégration, leur recherche de formation, d’emploi ou de logement… Des étapes difficiles sans accompagnement et maîtrise de la langue française notamment.

Derrière le programme national « Volont’R » se déclinent trois modalités opérationnelles : Coop’R – Accel’R – Intermédi’R.

  • Coop’R : un programme dédié sur lequel s’engage une équipe mixte composée de 10 jeunes français et 10 jeunes réfugiés
  • Accel’R : l’intégration de jeunes réfugiés au sein d’une équipe de volontaires francophones
  • Intermédi’R : l’accueil de jeunes réfugiés en équipe avec des jeunes français, en intermédiation, c’est-à-dire au sein de structures externes, demandeuses d’accueillir des volontaires, appuyées par Unis-Cité

Le point commun de ces trois formules d’accueil étant de consacrer une journée par semaine à l’intégration des volontaires réfugiés via des cours de français, des ateliers ludiques et artistiques, la découverte de lieux ressources… Un accompagnement renforcé sur les démarches administratives et sur le projet d’avenir des volontaires est également apporté par un coordinateur d’équipe dédié.

Dans la région Auvergne Rhône-Alpes, 37 volontaires réfugiés sont mobilisés en 2019-2020 sur le programme Volont’R en partenariat avec la Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés (DiAir), l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS), et les Directions départementales de la cohésion sociale (DDCS).

Soutien à l’intégration pour les allophones et enrichissement interculturel pour les francophones : l’expérience partagée se présente marquante des deux côtés, comme en témoigne Amin Kentar, volontaire sur le programme « Cinéma & Citoyenneté ». à Lyon en 2018 :

Je suis arrivé à Lyon en janvier 2017 depuis la Syrie. J’ai obtenu le statut de réfugié politique et une carte de séjour pour 10 ans.

J’ai directement cherché quelque chose à faire et j’ai trouvé la mission de Service Civique « Cinéma & Citoyenneté » d’Unis-Cité sur internet. J’étais photographe en Syrie et le cinéma m’intéressait beaucoup.

Lorsque j’ai rencontré l’équipe d’Unis-Cité, je ne parlais pas français mais seulement anglais et arabe, ma langue maternelle. J’ai suivi deux mois de cours de Français, j’ai regardé des vidéos sur Youtube mais ce sont surtout les journées passées avec mon équipe d’Unis-Cité, à parler Français, qui m’ont permis de progresser.

J’ai aussi découvert le monde des jeunes Français : leurs habitudes, le système scolaire et législatif, la culture, la ville de Lyon…

En retour, mon équipe était très intéressée par la situation en Syrie, j’ai pu leur expliquer la dictature et la révolution en cours.

Ensemble, nous avons organisé de nombreux ciné-débats et le film qui m’a le plus marqué reste « Nous trois ou rien » puisqu’il évoque la situation de réfugiés iraniens, le fait de quitter son pays, de se reconstruire en France sans maîtriser la langue… un vécu proche du mien en tant que réfugié syrien.

Je travaille actuellement dans une entreprise lyonnaise spécialisée dans la production de vitrage pour l’aéronautique.

Unis-Cité était l’étape parfaite pour commencer ma vie en France.

Une collection de missions pour la Métropole de Lyon

Depuis septembre dernier et jusqu’au cœur de l’été, 10 volontaires sont immergés en binôme dans 5 sites différents de la Métropole de Lyon avec le Relais opéré par Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes.

Impulser davantage de solidarité et de liens entre les âges demeure un enjeu partagé par de nombreux acteurs. Une mission à laquelle participent ainsi des volontaires au sein de différentes Maisons de la Métropole :

  • A Givors, Irigny, Oullins, Saint-Genis-Laval, deux volontaires facilitent l’accès aux outils numériques pour les personnes en situation de précarité, les personnes âgées et les jeunes afin que ceux-ci intègrent une autonomie dans leur relation aux services publics.
  • A Sainte-Foy-lès-Lyon, le binôme en mission lutte contre le décrochage scolaire entre la primaire et le collège en participant à une action de prévention à destination des parents.
  • A Rillieux-la-Pape, Caluire-et-Cuire et Neuville-sur-Saône, deux volontaires interviennent face à l’isolement des personnes âgées en développant un réseau de bénévoles réalisant des visites de convivialité.

La préservation de l’environnement bénéficie également de l’engagement d’un binôme de volontaires au sein de l’Hôtel de la Métropole. Leur mission consiste à sensibiliser les agents de la Métropole au rôle de tout citoyen : l’adoption d’éco-gestes – permettant de limiter leur consommation énergétique – au bureau et au-delà.

La culture est également le terreau d’une mission dédiée au sein de Lugdunum-Musée et Théâtres Romains. Adrien & Florian nous expliquent leur mission d’accueil et médiation pour renforcer l’accessibilité du musée auprès de tous les visiteurs :

« Nous exerçons le rôle de passeurs de l’histoire antique de Lyon auprès de visiteurs de tout âges, jeunes scolaires ou touristes du monde entier. Nous espérons les intéresser à la riche histoire de notre ville et leur donner envie d’en apprendre plus. Nous aidons à rendre la visite du musée chaleureuse et vivante pour tous les visiteurs.« 

Adrien & Florian en Service Civique dans un cadre antique

Corinne Dumont, Responsable de l’accueil au Musée, explique que « l’intégration du binôme de volontaires a enrichi l’accueil des visiteurs en apportant de la fluidité et une meilleure qualité » notamment pour l’accueil des publics « empêchés » (visiteurs malvoyants par exemple). Tutrice des volontaires, elle affirme ainsi : « L’accueil de volontaires en Service Civique correspond, pour moi, à un engagement afin de leur offrir une expérience à la fois professionnelle et de vie, les accompagner dans leur parcours et leur permettre de rebondir après leur mission. »

Une évolution professionnelle et personnelle confirmée par Adrien pour qui cette mission lui « permet de pratiquer (son) expression orale et sa capacité d’organisation. » « Humainement, cette mission me fait découvrir des collègues au parcours de vie extrêmement variés, parfois tumultueux, toujours fascinants » ajoute Adrien.
Pour Florian, une progression en anglais et une timidité diminuée sont les principales évolutions liées à cette mission. Des répercussions humaines qu’il affirme « bien utiles en dehors du musée !« 

Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes remercie la Métropole de Lyon pour l’opportunité donnée aux jeunes de s’engager à ses côtés et la confiance accordée à notre expertise pour les accompagner.

Unis-Cité RELAIS insuffle l’engagement localement

Expertise et partage, telles sont les valeurs clés liées à Unis-Cité RELAIS, un service d’accompagnement des acteurs associatifs et publics désireux d’accueillir des volontaires en Service Civique.

Dans la région, différentes structures bénéficient du Relais d’Unis-Cité et assurent ainsi une positive expérience solidaire tant aux volontaires qu’aux bénéficiaires. Zoom sur une partie des acteurs qui accueillent des binômes de volontaires durant 8 mois sur des missions variées…

La Ville de Chambéry déploie des volontaires pour une ville solidaire…

Pour cette troisième année d’accompagnement, les volontaires s’engagent dans divers services de la Ville : Maison des Associations, Service cohésion sociale, Direction des Archives et du Patrimoine, musées et bibliothèques, écoles primaires… La collection d’actions déployées permet aux jeunes chambériens de s’engager sur des thématiques variées et adaptées tant à leur intérêt qu’à l’intérêt général ; le « mieux vivre ensemble » demeurant le point commun de cet engagement collectif.

Shirley & Samantha, engagées au sein de la Bibliothèque
Georges Brassens en 2017-2018.

Dans le Rhône, une multiplicité d’acteurs engagés…

Intégrés au Service Développement durable de la Ville de Saint-Priest, des volontaires s’engagent pour accompagner les habitants à l’usage collectif des sites de compostage. Ces lieux de passage deviennent des occasions de partage entre habitants fédérés autour d’un même projet : celui du développement durable. Des liens sociaux sont ainsi tissés dans la durée au cours des mois d’engagement des volontaires « médiateurs composteurs ».

Porté par la Mairie du 4ème arrondissement de la Ville de Lyon, Entour’âge solidaire s’entoure désormais de volontaires. Du côté de la Croix-Rousse, aux côtés de bénévoles, les volontaires luttent contre l’isolement des séniors en leur portant une écoute et une place au sein de leur quartier.

Aux côtés de l’ALGED, association engagée pour l’accompagnement des enfants et adultes en situation de déficit mental, des volontaires apportent leur aide pour la réussite des Olympiades. Des événements sportifs auxquels les volontaires sont amenés à porter un regard réflexif pour qu’ils soient inclusifs.

Dans la Drôme, le Conseil Départemental accueille également des binômes

Des volontaires sont engagés depuis l’an dernier au sein des cantines participatives des collèges pour sensibiliser les élèves au gaspillage alimentaire. La sensibilisation menée de pairs à pairs s’avère salutaire pour que le gaspillage s’allège et que des règles essentielles soient intégrées, telle que l’hygiène et l’équilibre alimentaire. Cette année, le Conseil Départemental renouvelle l’intégration de volontaires au sein des collèges, avec l’accompagnement d’Unis-Cité RELAIS.

Historiquement ancrés dans les projets d’Unis-Cité, des EHPAD sont aussi accompagnés pour intégrer des volontaires en Service Civique qui veilleront à nouer des liens entre les générations sur des thématiques variées : lutte contre l’isolement, ouverture à l’actualité, au numérique. Dans la Loire, non loin de Roanne, l’EHPAD de La Pacaudière a ainsi souhaité intégrer deux volontaires en Service Civique. L’accompagnement d’Unis-Cité RELAIS a notamment permis de lever les freins lié au recrutement de ces deux volontaires en milieu rural.

Christian et Julien, volontaires depuis septembre 2018 au sein de l’EHPAD La Pacaudière – Unis-Cité Loire

Unis-Cité salue la confiance portée par ces acteurs qui permettent chaque année à davantage de volontaires de s’engager et aux publics d’être touchés par une vague de solidarité. Des valeurs sûres pour accompagner les structures à franchir le pas d’une expérience engagée : Unis-Cité RELAIS, un message à relayer !

Pour plus d’informations, contactez Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes au
04 78 62 08 65.