Heureuse année 2020 !

Les salariés, bénévoles et volontaires d’Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes vous souhaitent une heureuse année 2020 sous le signe de la fraternité, de l’engagement citoyen & de la cohésion.

Une année riche de résolutions que nous souhaitions vous partager.
Vous pouvez compter sur nous pour les tenir !

NOS RÉSOLUTIONS 2020

Poursuivre le développement qualitatif du cœur d’activité d’Unis-Cité

en proposant aux volontaires des missions innovantes :

  • Tous dehors ! – soutenu par la marque Pom’Potes – pour favoriser l’épanouissement physique et social des jeunes de 6 à 15 ans
  • Les Support’Air – soutenu par Malakoff Humanis – pour soutenir les aidés et leurs aidants
  • Parlons Cash – soutenu par le Crédit Agricole – pour prévenir le surendettement et aider les publics à gérer leur budget

en scellant de nouveaux partenariats :

en intervenant sur de nouveaux territoires :

  • Lancement d’expérimentations dans le Massif du Sancy en Auvergne, à Cervens en Haute-Savoie ou encore Miribel-les-Echelles en Isère.

Consolider nos activités externes pour répondre aux besoins des territoires & soutenir les acteurs locaux désireux d’investir sur la jeunesse

Par exemple, les Formations Civiques & Citoyennes externes (destinées à des volontaires engagés en Service Civique dans des structures hors Unis-Cité) se développent dans la région :

  • 4 nouveaux lieux (Aurillac, Montluçon, Privas, Villefranche-sur-Saône)
  • + 38 sessions sur la saison 2019-2020 par rapport à 2018-2019

Renforcer l’ancrage institutionnel et politique du service civique en le replaçant au cœur du débat public local et permettre aux jeunes de faire valoir leurs idées et propositions

Depuis décembre 2019, des rencontres ont lieu entre volontaires Unis-Cité et candidats de divers partis aux élections municipales et métropolitaines dans plusieurs villes de l’Isère, du Puy-de-Dôme, du Rhône et de la Savoie.

Des temps conviviaux au cours desquels volontaires et candidats échangent leurs idées sur des sujets de société.

L’Université de Lyon & Unis-Cité Relais : un partenariat développé

En 2018, l’Université de Lyon vivait sa grande première dans l’accueil de volontaires par Unis-Cité Relais. Stéphane Masson, Responsable du Service vie étudiante, développe la genèse de cet engagement :

Stéphane Masson (à droite) – Université de Lyon

« La COMUE Université de Lyon (UDL) soutient les jeunes et les étudiants dans leur engagement personnel, citoyen et associatif en s’inscrivant dans le dispositif du Service Civique. Parce qu’elle souhaite proposer un projet d’accueil de qualité et garantir l’esprit du service civique dans sa communauté, l’UDL s’est associée dès les débuts de ce projet à Unis Cité, en proposant notamment une mission d’ « ambassadeur pour la santé des étudiants » en intermédiation. »
La mission menée par trois volontaires était ainsi présentée dans un article précédent.

« Unis Cité nous a ainsi accompagné sur différents volets du dispositif, de la formation des tuteurs à l’élaboration des fiches missions afin de garantir une parfaite adhésion à l’esprit du dispositif.  Riche de cette première expérience et en adéquation avec la mission de coordination de la stratégie vie étudiante opérée par l’UDL, nous avons décidé de franchir une nouvelle étape l’an dernier. »

Sensible à l’effet tremplin, tant citoyen que professionnel, du service civique, l’UDL a ainsi renouvelé son appel à Unis-Cité afin de construire un accompagnement des volontaires et tuteurs de qualité.

« En 2019, lors de la formalisation de son agrément collectif (comptant 11 établissements membres proposant 17 missions), l’UDL a de nouveau fait appel à Unis Cité, qui appuie la coordination de ce dispositif sur trois points : la formation civique et citoyenne des volontaires, l’accompagnement personnalisé dans leur projet d’avenir et l’animation d’une communauté dédiée. »

Culture, égalité des chances, bénévolat et développement durable, sont autant de missions sur lesquelles 17 volontaires sont engagés pour une durée de 7 mois, sur le bassin Lyon Saint-Etienne. En duo ou en solo, les volontaires sont accompagnés par des tuteurs, sur des thèmes qui leur tiennent à cœur.

« Pour illustrer cette collaboration, l’UDL et Unis-Cité ont organisé le 12 décembre 2019 une grande journée du Service Civique dans l’enseignement supérieur, moment convivial rassemblant tuteurs et volontaires de cette promotion, un événement marquant de ce partenariat durable » aux Halles du Faubourg à Lyon ; un lieu créatif, propice aux échanges constructifs.

De l’intermédiation à l’appui/conseil, Unis-Cité se veut présent pour ses partenaires afin d’accompagner et garantir un Service Civique de qualité à toutes les étapes du développement de celui-ci.

Formations Civiques & Citoyennes : un calendrier bien engagé

« Être utile aux autres autant qu’à soi », une devise visée chaque année par Unis-Cité afin que les volontaires engagés s’enrichissent au fil de leur mission.

Les Formations Civiques et Citoyennes permettent aux volontaires de s’exprimer et d’échanger sur des sujets de société.

En 2018, 480 volontaires engagés dans des structures extérieures à Unis-Cité ont bénéficié de Formations Civiques et Citoyennes animées par les professionnels d’Unis-Cité.

En cette nouvelle rentrée, notre nouveau catalogue de formations 2019-2020, comprenant notamment le calendrier, est consultable à l’adresse suivante.

Un quatrième module intitulé « Climat, ressources et biodiversité », proposé uniquement à Lyon cette année, complète une offre de formations très riche :

  • Module 1 : Développer une citoyenneté active
  • Module 2 : Favoriser le mieux vivre ensemble
  • Module 3 : Valoriser son parcours d’engagement
  • Module 4 : Climat, ressources et biodiversité : mesurer l’urgence, agir individuellement et collectivement (uniquement à Lyon).

A noter : les inscriptions aux sessions de formation se réalisent en ligne sur le site dédié https://formation.uniscite.fr

KIOSC, à la une !

Dans l’actualité de notre activité : l’ouverture de trois KIOSC dans la région (Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon) ! On se presse de vous expliquer…

L’ouverture de ces KIOSC intervient suite la sélection du projet d’Unis-Cité – aux côtés d’autres projets associatifs au service des quartiers prioritaires – au « Tremplin Asso », lancé par le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET).

Qu’est-ce qu’un KIOSC ?

Un Kiosque d’Information et d’Orientation pour le Service Civique (KIOSC) vise à sensibiliser au service civique les jeunes habitants des quartiers prioritaires, tout en aidant parallèlement les associations de ces quartiers à se saisir du dispositif service civique .

Menée depuis 2016 dans le département de l’Hérault, une expérimentation d’Unis Cité a permis de faire passer de 13,4% à 24,4% le taux de jeunes de quartiers politique de la ville (QPV) engagés en Service Civique.

Pourquoi KIOSC ?

La part des jeunes inactifs/très peu diplômés reste très faible parmi les volontaires engagés en Service Civique (6% en 2017). Or, les quartiers prioritaires en concentrent une forte proportion (50% des jeunes sans diplôme y sont inactifs, contre 34% ailleurs). Ainsi, les jeunes de ces quartiers ignorent l’existence du Service Civique ou pensent que cette expérience ne leur est pas accessible.

Pourtant, l’engagement en Service Civique facilite l’insertion (82% des anciens volontaires d’Unis-Cité rebondissent positivement dans les 6 mois qui suivent leur mission). 

L’objectif des 23 KIOSC nationaux déployés d’ici 2020 est de permettre à 6 000 jeunes de s’engager en service civique, et d’aider 1 600 associations des quartiers politique de la ville à s’emparer de cet instrument.

Volont’R : du nouveau dans l’R

Le programme « Volont’R » vise à favoriser l’intégration culturelle et socioprofessionnelle des jeunes réfugiés de 18 à 25 ans via un engagement en Service Civique. Un « R » qui sonne comme « réfugié et protection subsidiaire » : deux statuts avec lesquels les jeunes concernés peuvent s’engager.

Unis-Cité expérimente depuis 3 ans l’accueil en Service Civique de jeunes sous protection internationale, et a été sélectionné par la Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés (DiAir) pour accueillir à l’échelle nationale 290 jeunes bénéficiaires de cette protection.

Cet engagement en Service Civique permet d’apporter une ressource aux jeunes réfugiés tout en participant à leur intégration, leur recherche de formation, d’emploi ou de logement… Des étapes difficiles sans accompagnement et maîtrise de la langue française notamment.

Derrière le programme national « Volont’R » se déclinent trois modalités opérationnelles : Coop’R – Accel’R – Intermédi’R.

  • Coop’R : un programme dédié sur lequel s’engage une équipe mixte composée de 10 jeunes français et 10 jeunes réfugiés
  • Accel’R : l’intégration de jeunes réfugiés au sein d’une équipe de volontaires francophones
  • Intermédi’R : l’accueil de jeunes réfugiés en équipe avec des jeunes français, en intermédiation, c’est-à-dire au sein de structures externes, demandeuses d’accueillir des volontaires, appuyées par Unis-Cité

Le point commun de ces trois formules d’accueil étant de consacrer une journée par semaine à l’intégration des volontaires réfugiés via des cours de français, des ateliers ludiques et artistiques, la découverte de lieux ressources… Un accompagnement renforcé sur les démarches administratives et sur le projet d’avenir des volontaires est également apporté par un coordinateur d’équipe dédié.

Dans la région Auvergne Rhône-Alpes, 37 volontaires réfugiés sont mobilisés en 2019-2020 sur le programme Volont’R en partenariat avec la Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés (DiAir), l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS), et les Directions départementales de la cohésion sociale (DDCS).

Soutien à l’intégration pour les allophones et enrichissement interculturel pour les francophones : l’expérience partagée se présente marquante des deux côtés, comme en témoigne Amin Kentar, volontaire sur le programme « Cinéma & Citoyenneté ». à Lyon en 2018 :

Je suis arrivé à Lyon en janvier 2017 depuis la Syrie. J’ai obtenu le statut de réfugié politique et une carte de séjour pour 10 ans.

J’ai directement cherché quelque chose à faire et j’ai trouvé la mission de Service Civique « Cinéma & Citoyenneté » d’Unis-Cité sur internet. J’étais photographe en Syrie et le cinéma m’intéressait beaucoup.

Lorsque j’ai rencontré l’équipe d’Unis-Cité, je ne parlais pas français mais seulement anglais et arabe, ma langue maternelle. J’ai suivi deux mois de cours de Français, j’ai regardé des vidéos sur Youtube mais ce sont surtout les journées passées avec mon équipe d’Unis-Cité, à parler Français, qui m’ont permis de progresser.

J’ai aussi découvert le monde des jeunes Français : leurs habitudes, le système scolaire et législatif, la culture, la ville de Lyon…

En retour, mon équipe était très intéressée par la situation en Syrie, j’ai pu leur expliquer la dictature et la révolution en cours.

Ensemble, nous avons organisé de nombreux ciné-débats et le film qui m’a le plus marqué reste « Nous trois ou rien » puisqu’il évoque la situation de réfugiés iraniens, le fait de quitter son pays, de se reconstruire en France sans maîtriser la langue… un vécu proche du mien en tant que réfugié syrien.

Je travaille actuellement dans une entreprise lyonnaise spécialisée dans la production de vitrage pour l’aéronautique.

Unis-Cité était l’étape parfaite pour commencer ma vie en France.