La Loire éveillée par les volontaires Unis-Cité

« Multiplier pour mieux aider » : telle est la devise d’Unis-Cité Loire doublement implantée dans le département suite au développement de projets roannais cette année.
Une nouvelle implantation qui permet à davantage de volontaires de s’engager sur des projets qui leur tiennent à cœur, à l’image des volontaires de Saint-Étienne.

A Saint-Étienne, des projets renouvelés et de la nouveauté

Depuis plusieurs années, une équipe de volontaires est engagée – non vainement – au sein de l’Établissement Français du Sang (EFS).
Leur mission ingénieuse diffusée en intraveineuse ? Motiver les étudiants à donner leur sang et à rester en bonne santé face aux conduites à risques (en milieu festif notamment). Pour ce faire, leurs actions investissent notamment l’ère numérique : notamment à travers ce mannequin challenge réalisé l’année dernière.
Tel le sang, les bonnes idées doivent circuler : ainsi, à Roanne également une équipe de volontaires est également associée à l’EFS.

Experts du pairs à pairs, les volontaires stéphanois font également entendre leurs voix au sein d’établissements scolaires. Les « Néo-citoyens » diffusent ainsi des valeurs civiques et citoyennes auprès d’élèves primaires.

D’une génération à l’autre, la solidarité est tissée, attisée notamment par un projet ainsi dénommé : « Marchons Ensemble ».
Sur le sentier de la solidarité intergénérationnelle, les volontaires s’engagent sur une belle randonnée balisée par un soutien démultiplié : celui de Seniors Autonomie, de la Mutualité française LoireHaute Loire SSAM et de la Fédération française de randonnée pédestre.
Leur itinéraire visant à l’aménagement de chemins piétons permettant la déambulation des personnes âgées en risque de perte d’autonomie.

Les volontaires Rêve & Réalise Unis-Cité Saint-Étienne ©Unis-Cité 2017

La nouveauté ? 15 volontaires & autant de rêves à réaliser. Accompagnés sur leurs projets d’entreprenariat social, les volontaires Rêve & Réalise sont lancés, poussés par une valeur partagée : la solidarité. « Renouer le contact entre les personnes âgées et les enfants », « Épanouir les réfugiés et les jeunes en foyer à travers le sport »… découvrez leurs projets en photo ici.

A Roanne, un développement souhaité durable

La promotion nouvellement implantée est engagée en nombre pour l’environnement. Ainsi, les volontaires « Médiaterre » aident des familles à lutter contre la précarité énergétique en réalisant des animations dynamiques et proposant un suivi à domicile pour l’adoption d’éco-gestes bien utiles.

A côté de la question de l’isolement thermique, c’est celle de l’isolement des personnes âgées qui est au cœur du projet des « Intergénéreux« . Ces derniers partagent ainsi quelques heures avec une génération heureuse du lien établi au sein d’Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes ou à domicile : enrichissement mutuel garanti.

Impacté également par le fléau de l’isolement, les enfants en situation de handicap sont au centre d’un projet supplémentaire. Une équipe compose ainsi la mélodie de « Famille en Harmonie » en leur proposant des activités de loisirs et culturelles hors du cercle familial. Une fenêtre vers davantage d’autonomie et de soutien pour les aidants.

Soirée de lancement Unis-Cité Loire ©Unis-Cité 2017

Le 23/11, au Centre social Le Babet, à l’occasion de leur soirée de lancement, les 60 volontaires de la Loire se sont prêtés aux photographies sous le signe de l’espoir !

 

 

 

Publicités

En Auvergne, une nouvelle antenne pleine d’énergie

Depuis octobre 2017, une nouvelle antenne Unis-Cité – déployant des volontaires engagés dans la ville de  Clermont-Ferrand – change la donne au sein du Puy-de-Dôme.

Les Volontaires de la Transition Énergétique, une équipe dynamique
Les Volontaires de la Transition Énergétique Unis-Cité Puy-de-Dôme ©Unis-Cité 2017

Pleine d’énergie, l’équipe formée de 16 volontaires a justement pour projet de sensibiliser les habitants aux enjeux environnementaux et aux économies d’énergie. En équipe, épaulés par des outils numériques, les volontaires éclairent le public sur les enjeux énergétiques, dans le but de susciter leur déclic vers un accompagnement individuel à domicile; accompagnement permettant de rendre les éco-gestes davantage digestes.

Motivés pour partager leur énergie, les Volontaires de la Transition Énergétique (VTE) développent leur présence dans l’espace public. Portée par le soutien de ENEDIS et de divers acteurs locaux, l’équipe met en place des animations à destination des habitants de quartier.

VTE et non VTT, les volontaires interviennent toutefois sur plusieurs terrains en investissant ainsi celui des réseaux sociaux : suivez-les sur leur page facebook !

Des acronymes pour des projets qui font sens

Après les VTE, dès janvier ce sera autour des C&C d’entrer dans le scénario d’Unis-Cité Puy-de-Dôme; une mission co-écrite avec le Pôle d’Éducation à l’Image et l’association Sauve qui peut Le court-métrage.
L’antenne compose ainsi le casting de cette nouvelle équipe formée de 24 volontaires engagés autour de la même volonté : associer cinéma & citoyenneté.

Enfin, également dès janvier, une équipe supplémentaire veillera à la santé de ses pairs & à la solidarité intergénérationnelle.
Combinant les projets Re’Pairs Santé & Intergénéreux, une équipe de 8 volontaires s’apprête à s’engager pour une nouvelle année accompagnée de bonnes résolutions : une jeunesse en bonne santé et le bien-être au fil des années pour nos aîné.es.

Pour décrocher un rôle, les jeunes intéressé.es sont invité.es à participer à la prochaine séance d’information le 06 décembre.

 

Dans l’attente de les accueillir, au sein de cette antenne qui n’a pas fini de grandir, les VTE ont soigné leur soirée de lancement le 30 novembre, offrant aux invité.es un accueil chaleureux autour d’un buffet délicieux !

 

En Isère, quand vient l’hiver, équipez-vous de volontaires !

Pour cette nouvelle rentrée, les nombreux volontaires d’Unis-Cité Isère font la part belle aux projets de cohésion sociale et solidarité intergénérationnelle.

La promotion DiversCité Unis-Ciète Isère ©Unis-Cité 2017

Des volontaires « Intergénéreux » – soutenus par la Fondation Partage & Vie – partagent ainsi le quotidien des résident.es d’Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD).

Le projet au sein du Foyer de Vie « La Maisonnette » du Centre hospitalier St Laurent du Pont, couronné en septembre dernier par le Trophée Régional de l’Innovation Sociale AG2R La mondialesoutenu par la Carsat , représente un cap à pérenniser pour une meilleure inclusion du handicap.

Unis-Cité Isère mise majoritairement sur le pairs à pairs : un jeu concluant pour sensibiliser les jeunes aux enjeux de la santé et de l’environnement. Des volontaires « Anti-gaspi » interviennent ainsi contre le gaspillage alimentaire au sein d’établissements scolaires ; tandis que d’autres – soutenus par la Fondation April – suivent le fil (notamment dentaire – en veillant au brossage de leurs précieuses dents) de la santé d’enfants âgés de 6-7 ans.

L’antenne permet également à 12 volontaires de croire en leurs rêves et de faire croitre ces derniers. Portant le programme Rêve & Réalise pour la quatrième année, Unis-Cité Isère représente un acteur expert de l’entreprenariat solidaire.

 

Les « Melting’Potes » apportent une nouvelle note inter-culturelle

 

Les volontaires « Rêve & Réalise » & « Melting’Potes » ©Unis-Cité 2017

Composée de 5 volontaires roumains & 5 volontaires français, l’équipe « Melting’Potes » est un énergique mélange aromatique pour un enrichissant service civique. Le projet ainsi porté dénote la tolérance et apportent aux volontaires de nouvelles compétences.

Enrichissement humain & linguistique garanti au long de ce service civique parsemé de divers projets de solidarité qui permettent d’envisager l’agglomération sous différents points de vue, depuis différents points de vie avec une même envie : la lutte contre les préjugés.

Le lancement de cette équipe franco-roumaine, unique au sein d’Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes, a été impulsé grâce au soutien financier d’Y-nove et à l’implication de l’association Roms Action qui accompagne les familles Roms de l’agglomération grenobloise.

Le partenariat avec l’association Roms Action a facilité l’identification de jeunes Roms intéressés par un tel engagement et leur cheminement pour aboutir à leur recrutement.

Ainsi, jusqu’à la regrettée cessation d’activité de l’association au mois de décembre, les volontaires contribuent deux jours par semaine à son majeur champ d’action, notamment au sein des campements roms. Les « Melting’Potes » participent également à l’organisation d’une soirée festive pour saluer le projet porté par Roms Action au fil des années.

Les deux jours supplémentaires sont consacrés à des projets en partenariat avec diverses structures engagées pour répondre à des besoins sociaux.

L’enseignement du Français – écrit et parlé – constitue un élément privilégié, un apport visé pour une meilleure intégration des roumains engagés. Sous la forme de binômes franco-roumains, ces temps d’apprentissage sont pensés dans une réciprocité, face à la volonté affirmée de la part des grenoblois de s’ouvrir à la langue roumaine, sans ascendance, pour une meilleure convergence vers leur projet partagé.

Combinant leurs deux idiomes, les volontaires ambitionnent ainsi de s’exprimer artistiquement face au public grenoblois : se faire entendre pour bousculer les préjugés entendus par trop de fois, portés par trop de voix.

 

Chantier participatif avec le Maire de Grenoble, Eric Piolle, le 10/11/17 ©Unis-Cité 2017

Après une intégration notamment rythmée par un chantier de cohésion, l’antenne inaugure officiellement sa rentrée à l’occasion d’une soirée de lancement : l’appel est lancé vers les partenaires & ancien.nes volontaires afin de se réunir et impulser les mois d’engagement à venir !

Depuis Valence, premiers pas solidaires vers des projets divers

Composée de 40 volontaires unis dans leur DiversCité, la nouvelle promotion Unis-Cité Drôme-Ardèche est prête à relever de grands challenges. Entrainée dès son intégration avec celui brillamment mené pour l’Association des Paralysés de France, le 02 novembre : une participation à la collecte HandiDon, couronnée par plus de 600€ récoltés !

Article du Dauphiné Libéré 03/11/17

Passée la rencontre avec de généreux passants, c’est désormais sur des projets intergénérationnels qu’une partie des volontaires déploie son investissement.

Guidée par le GPS (Groupe Projet Séniors), une équipe de volontaires, engagée au sein de son Centre Socio-Culturel de Tournon, se dirige vers l’objectif ambitionné. Ce groupe rassemble des personnes âgées actives désireuses de mener des actions collectives : le collectif, enjeu décisif contre un isolement toujours trop prégnant dans le quotidien des séniors notamment.
Motivés pour déployer diverses actions, les volontaires œuvrent à tisser une cohésion entre les générations.
Formations au numérique, activités physiques… nombreuses et variées sont les actions à engager au cours de leur service civique !

Des volontaires « Intergénéreux » agissent également pour la solidarité intergénérationnelle au sein de communes plurielles (Valence, Romans-sur-Isère, Le Pouzin). Soutenues par AG2R, les visites à domicile menées par les volontaires permettent d’apporter une bouffée d’air aux séniors isolés mais également des conseils pour améliorer la qualité de l’air respiré : l’occasion de sensibiliser ces derniers aux éco-gestes à adopter.

 

Les volontaires se donnent pour le Rhône

Pas de discours fleuve pour présenter l’objectif du projet « Eau’tour du fleuve » : aider les riverains à mieux connaître le Rhône et permettre que sa transition énergétique coule de source.

Un projet monté en partenariat, depuis 2015, avec la Compagnie Nationale du Rhône, l’association Ardèche Drôme Ouro-sogui Sénégal, la LIGUE 42 et la Maison Pour Tous du Plan : des ressources qui convergent pour que chaque année le niveau du projet continue de grimper ; sans risquer l’inondation sinon celle de bonnes actions !

L’association avec ADOS offre aux volontaires une ouverture internationale primordiale afin que ces derniers s’ouvrent à une autre culture et découvrent les conditions de vie au Sénégal.

 

Les Conseils Départementaux, des partenaires cruciaux

Les CD – d’Ardèche & de la Drôme permettent aux « Anti-Gaspi » de faire entendre leur mélodie :  réduire le gaspillage alimentaire, un objectif élémentaire !
Avec énergie, ils ajoutent une dose de participatif au menu des « selfs » pour susciter l’appétit des collégiens vers un but collectif : que les poubelles de leur collège s’allègent (30% de réduction du gaspillage étant ambitionné comme objectif visé).

Dans la somme du partenariat avec le CD de la Drôme, s’ajoutent deux projets:
– la mise en place du Conseil Départemental Jeunes, assemblée de collégiens drômois;
– la valorisation de la plateforme jeunesse gérée par le Centre Régional d’Information Jeunesse (CRIJ).
Deux volets pour s’envoler vers un objectif commun : favoriser l’engagement et l’épanouissement des jeunes; la sensibilisation de pairs à pairs étant posée comme un pertinent repère.

 

Venez rencontrer la promotion DiversCité lors de sa soirée de lancement,
Jeudi 07 décembre à 18h, à la Maison de l’Étudiant !

La promotion DiversCité 2017-2018 de Drôme-Ardèche ©Unis-Cité 2017

 

 

L’Ain boosté par des volontaires engagés !

L’année passée rimait avec une promotion Booster en liesse engagée à Bourg-en-Bresse. Pour cette nouvelle rentrée, la mise est doublée avec une nouvelle implantation à Ambérieu-en-Bugey !
Un développement qui fait le pari de permettre aux jeunes de construire leur avenir, en accompagnant particulièrement les mineurs.

Le programme Booster à l’honneur !
Les volontaires Booster Unis-Cité Ain ©Unis-Cité 2017

Le programme Booster, mixant des volontaires mineurs et majeurs, a pour moteur le raccrochage scolaire.

Engagés sur des projets solidaires, des volontaires écartés du milieu scolaire, expérimentent quotidiennement la vie d’équipe dans la diversité tout en prenant conscience de leurs compétences et utilité.

Afin que l’expérience du service civique soit perçue comme une voie de choix pour des jeunes parfois isolés, accessibilité & attractivité des projets sont la base des projets développés. John Charbonnier, responsable d’antenne, explique que « le diplôme ne fait pas la motivation » et met un point d’honneur à la pérennité du programme Booster, répondant à un besoin territorial majeur notamment pour le public mineur.

Des projets & un tremplin pour l’après

Intégrés à des équipes formées dans la diversité, les volontaires dits « décrochés », épaulés par un accompagnement renforcé, construisent ainsi leur projet pour l’après.

Tremplin pour un avenir à construire, le service civique ainsi expérimenté leur permet de s’accrocher à un nouveau projet, dopés par diverses compétences et contacts développés.

La richesse des projets développés par l’antenne, sur les thèmes du lien intergénérationnel et de la citoyenneté, permet aux volontaires de découvrir différentes institutions (communes, associations locales, bailleurs sociaux, établissements scolaires, EHPAD…). Ce panel de lieux d’actions leur permet de se construire un projet d’avenir tout en découvrant les bénéfices du travail en équipe : certains projets développés sont dits « multipartenariaux » et permettent ainsi de répondre à des communs besoins sociaux.

Parmi la pléiade d’acteurs, l’association La Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte s’est impliquée pour accompagner les volontaires vers l’engagement, facilitant ainsi le lien entre Unis-Cité et des jeunes intéressés.

Deux promotions lancées sur des projets à suivre avec Ain-térêt !