Les Médiaterre de Savoie, des volontaires plein d’énergie pour vous aider à économiser la vôtre !

 Au cœur de la ville de La Motte, la motivation des Médiaterre rayonne entre animations et déambulations. Une équipe de quatre volontaires, basée sur le quartier des Allobroges, dont la présence interroge…
En lien avec le service développement durable de la ville de La Motte-Servolex, les Médiaterre interviennent sur les domaines de l’énergie et des déchets, deux volets de leur projet développé durablement par Unis-Cité.

Une fois par mois, l’équipe de volontaires organise des animations dans l’espace public dans le but de déclencher un déclic : la nécessité de réfléchir à sa consommation d’énergie. La mise en place de telles animations leur permettent de développer leur créativité mais également d’enrichissantes connexions avec des acteurs experts du sujet (service gestion des déchets de Chambéry Métropole, ASDER).

A ces animations s’ajoutent des temps de sensibilisation à domicile ; du porte-à-porte pour porter une bonne nouvelle : l’opportunité de réaliser des économies d’énergie – et donc financières aussi – grâce à l’aide d’une équipe de jeunes volontaires qui en a revendre (de l’énergie !).  Sweat orange sur le dos et éco-gestes dans la tête, les Médiaterre font avant tout un geste simple, un pas vers l’autre, au pas d’une porte, un pas porteur d’échange et de changement.

Leur motivation ? Le partage d’idées bonnes à recycler à l’occasion de belles rencontres, du temps passé à échanger, du lien intergénérationnel tissé. Les Médiaterre incarnent l’énergie de la jeunesse contre l’isolement social (et pour un meilleur isolement thermique également !).

Leur meilleur souvenir (et leurs plus grands sourires) ? Leur toute première animation menée sous la forme d’un stand présentant leur projet – et offrant gratuitement du café –  lors du Marché de l’Economie Sociale et Solidaire. Ils sourient également en se remémorant la pétanque du tri qui a permis de toucher leurs premiers habitants suivis pour le Défi famille.

Amélie, Félix, Léa & Tanguy, une équipe orangée vitaminée !
Amélie, Félix, Léa & Tanguy, une équipe orangée vitaminée ! ©Unis-Cité 2017

Mercredi 18 janvier, les Médiaterre ont porté deux paniers de supermarchés au milieu des étagères de la Bibliothèque des Deux Mondes. Deux paniers, symboles de Deux Mondes à confronter : celui de l’hyper-consommation et celui d’une consommation réfléchie. Ces deux paniers regroupent une même quantité d’aliments mais sous un conditionnement différent : dans le premier 11 emballages et un ticket de caisse d’un montant de 17,68€ ; dans le second plus de 60 emballages pour 30,46€. Comme l’explique Félix : « Plus il y a d’emballages, plus le prix grimpe. Les consommateurs paient également le coût de fabrication de ces emballages. »

L’animation « A vos paniers », un succès à ne pas nier
L’animation « A vos paniers », un succès à ne pas nier ! ©Unis-Cité 2017

De par la légèreté du second panier, cette consommation réfléchie suscite davantage l’envie. Ainsi, une participante évoque la poubelle de tri déjà pleine une fois à peine les courses déballées. En plus des emballages, s’ajoutent les 20 kilos de déchets alimentaires par personne par an dont 7 kilos jetés encore emballés majoritairement pour cause de péremption. Face à constat, en soutien aux idées des participants rencontrés, les volontaires déballent leurs conseils avisés (et à belle visée) :
– réduire sa consommation
– préparer des menus à l’avance
– réfléchir à l’organisation de son réfrigérateur.

En supplément, les Médiaterre apportent un petit conseil local propre à leur désormais grande connaissance du quartier : le verre de l’amitié plein d’eau du robinet puisque « La Nivolette » serait de très bonne qualité. Une eau à privilégier face à celle en bouteille associée à une massive quantité de déchets.

Tout en suivant individuellement les participants au Défi famille qui récompensera celles ayant réduit leur consommation d’énergie, les volontaires préparent de nombreuses autres animations pour ponctuer l’année. Prochainement, ils seront notamment présents au Village du développement durable.

Publicités